Views
11 months ago

Miles #23 Spécial glisse!

  • Text
  • Toute
  • Produpress
  • Copie
  • Strictement
  • Interdite
  • Consentement
  • Marque
  • Faire
  • Toujours
  • Monde
Miles #23 Spécial glisse!

Iconic riders Terje

Iconic riders Terje Haakonsen The boss Le Comité International Olympique n’a rien à voir avec le sport » Terje Haakonsen, pour toute une génération, c’est une icône absolue. Le rider norvégien a dominé le snowboard freestyle dans les années 90 et détient encore le record du monde de hauteur en quarter pipe, avec son saut à 9,80 mètres. Terje Haakonsen, 42 ans, c’est aussi un sportif engagé qui a toujours veillé au développement du snowboard. Cofondateur du Ticket To Ride World Snowboard Tour, le Boss a notamment boycoté les Jeux Olympiques pour des raisons éthiques. Boris Rodesch Photos : Burton 48 Miles #23 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

Comment as-tu commencé le snowboard ? Einar Lofthus, un gars du coin, a commandé sa première planche en 1987. Beaucoup l’ont suivi et je m’y suis essayé en 1988, quand les gars prenaient leur pause midi. À la fin de la saison, j’ai acheté une Burton Elite d’occasion. J’avais déjà éssayé le skateboard, mais j’ai laissé tomber quand j’ai découvert le plaisir de surfer sur de la poudreuse. Qui t’a le plus inspiré ? Craig Kelly est venu en Norvège en octobre 1989 pour un promo tour et j’ai pu rider avec lui. Cette rencontre a changé ma vie. Craig est devenu ma plus grande inspiration. Au-delà du snowboard, il nous a enseigné un certain style de vie. Quelle est la principale raison pour laquelle tu as refusé de participer aux J.O. ? Les raisons sont nombreuses lorsqu’il s’agit de sport et de politique. Le comité international olympique (CIO) a volé le snowboard à sa fédération d’origine, la fédération internationale de snowboard (ISF). Ils ont laissé le sport se développer et l’ont confié à leurs amis de la fédération internationale de ski (FIS), pour des raisons commerciales. Le CIO a fait du chantage aux entreprises de TV et les riders qui voulaient aller aux J.O. étaient donc contraints de participer aux événements de la FIS. Ceci a ruiné la progression du snowboard d’un point de vue compétitif. Ce qui me stupéfie, c’est l’absence de réaction de toute l’industrie du Snow. Le CIO est une organisation si corrompue, ils sont responsables de crimes majeurs et de nombreuses violations humaines. Ce comité n’a rien à voir avec le sport ou une soi-disant idée de réunir les pays. « Essuie le sang de ta médaille » devrait être le # officiel du CIO. Ces sportifs qui se disent fiers de représenter leur pays, c’est des conneries. Pourquoi vivent-ils et paient-ils alors leurs impôts dans un pays étranger ? « L’important n’est pas d’avoir son visage sur une boîte de céréales » Nous étions quelques-uns à penser que nous pouvions aller plus loin que le skateboard en attirant notammant davantage l’intérêt des médias. Ensuite, Ticket To Ride World Snowboard Tour a été créé pour tous les événements indépendants abandonnés suite la faillite de la ISF. Cela fonctionnait bien jusqu’au moment où la FIS a de nouveau fait du chantage aux compagnies de TV qui nous suivaient. Aujourd’hui, quand les gars vont en Slovaquie rider le pire slopestyle (il s’agit d’effectuer des figures aussi acrobatiques que possible sur une piste de descente spécialement aménagée) du monde en direct à la télé pour prendre des points de qualifs pour les J.O., c’est une très mauvaise publicité pour le sport. La compétition en snowboard est vraiment en train de stagner, à cause du CIO, de la FIS, mais aussi des meilleurs riders. Quel est ton trick favori ? Un Drone (japonais) Ton spot favori ? Lofoten, en Norvège Le meilleur moment de ta carrière ? C’est de pouvoir continuer à faire aujourd’hui, à peu de choses près, ce que je faisais déjà en 1991. Quels conseils donnerais-tu aux jeunes snowboardeurs ? Faites attention à votre alimentation et votre expérience s’améliorera considérablement. L’important n’est pas d’avoir son visage sur une boîte de céréales, mais de se sentir bien. DATE DE NAISSANCE : 10 octobre 1974 Es-tu un vrai rebelle ? Appelez-moi comme vous voulez, j’ai reçu certaines valeurs de mes parents et j’ai mes propres avis que je n’ai pas peur de partager. Je crois en mes idées sur la politique dans le sport. En 2000, tu as créé ta propre compétition, l’Arctic Challenge, qui est devenu The Ticket To Ride World Snowboard Tour. Pourrais-tu nous expliquer ta démarche ? L’Arctic Challenge a été créé parce qu’aucun des événements n’a voulu expérimenter des formats différents, des nouveaux modules à surfer. Les half-pipes étaient trop petits et il y avait très peu de bonnes compétitions. LIEU DE NAISSANCE : Vinje, Norvège PALMARÈS : 3 titres ISF World Championships sur le half-pipe, 5 titres européens sur le half-pipe, 3 fois l’US OPEN et 6 fois les Banked Slalom DISCIPLINE ACTUELLE : le Snowboard ÉQUIPE : Burton SPORT DE GLISSE FAVORI : le Snowboard VIDÉO BUZZ : Terje’s First Descent - 4 936 193 vues 73 977 49 Miles #23 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.