Views
1 year ago

Miles #23 Spécial glisse!

  • Text
  • Toute
  • Produpress
  • Copie
  • Strictement
  • Interdite
  • Consentement
  • Marque
  • Faire
  • Toujours
  • Monde
Miles #23 Spécial glisse!

Iconic riders Ken Block

Iconic riders Ken Block King of Drift Je fais tout ce qu’il ne faut pas faire en tant que pilote » Ken Block, cofondateur et ancien PDG de la célèbre marque DCShoes, pilote passé par le WRC (championnat du monde des rallyes) et désormais en WRX (championnat du monde de rallycross) est aussi, et surtout, célèbre pour son concept de Gymkhana. Ces vidéos, où il « drifte » dans des lieux improbables, affichent au total plusieurs centaines de millions de vues sur Youtube. Miles a « catché » Ken Block et sa Ford Focus RS Rx Rallycross WRX à Estering, en Allemagne. Boris Rodesch Photos : Jeroen Peeters 54 Miles #23 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

Es-tu conscient du nombre de gars qui voudraient prendre ta place ? J’ai surtout la chance de pouvoir piloter d’une façon unique des voitures d’exception. Conduire ces bolides en dehors des courses est une chance inouïe dont je profite à fond. Plus jeune, je faisais déjà du skateboard et du snowboard dans le même esprit. Je prenais mon pied sans faire de compétitions. Pour le Gymkhana c’est pareil, l’objectif est de prendre du plaisir. Que préfères-tu dans la glisse ? En course, tout est question de grip et de timing. Il faut prendre le plus de vitesse possible en veillant toujours à garder la bonne adhérence, en driftant juste ce qui est nécessaire à la performance face au chrono. Mais c’est en poussant ma voiture à la limite dans les Gymkhanas que je ressens le vrai plaisir de la glisse. En fait, je fais tout ce qu’il ne faut pas faire en tant que pilote de course et j’adore ça. Quel était ton pilote favori, ta principale inspiration ? Mon modèle est Colin McRae. J’ai grandi en suivant les rallyes du WRC. Dans les années 90, Colin a débuté et je suis devenu son plus grand fan. C’est lui qui m’a donné l’envie de faire du rallye et de piloter à ma façon. Quel est le plus beau moment de ta carrière ? Avoir défié et battu Colin McRae aux X Games de Los Angeles. La première année, nous étions ensemble sur le podium. L’année suivante, nous étions dans un duel très serré en tête de la course. J’ai fait un dernier tour parfait. Colin, sous pression, a fini par crasher sa voiture. Remporter cette course devant mon idole reste le plus grand moment de ma carrière. Pouvoir le rencontrer, faire des courses avec lui et devenir son ami était un immense honneur. Quels seraient tes conseils pour un jeune qui débute en Rallycross ? Le plus important dans le pilotage est d’apprendre et d’acquérir de l’expérience. Personnellement, j’ai appris les bases dans une école de rallye. L’idéal est d’accumuler de l’expérience à tous les niveaux (la conduite, le business et la mécanique) avant de se lancer dans le professionnalisme et de pouvoir tout gérer. « Le plus important dans le pilotage est d’apprendre et d’acquérir de l’expérience » Ton spot favori ? Les hangars du port de Los Angeles dans lesquels nous avons réalisé le Gymkhana 2. Tu as plus de 5, 5 millions de followers sur Facebook, est-ce important pour toi ? Ils m’offrent la chance de promouvoir le Rallycross et le Gymkhana à travers le monde. C’est très intéressant notamment pour des disciplines (Rallycross et Rallye) qui ne sont pas fort connues aux U.S.A. L’autre aspect est davantage financier. Ces nombreux followers donnent en effet confiance à mes sponsors. Avoir ton nom et ta voiture dans un jeu vidéo, c’est énorme… En 2007, suite au décès de Colin McRae, je suis devenu l’ambassadeur de sa série de jeux Colin McRae: Dirt. Ma voiture a été choisie pour illustrer la pochette. C’est le plus cool moment de ma vie. Avoir été choisi pour lui succéder et entretenir cette tradition du rallye dans les jeux vidéo était une très grande fierté. Un pilote doit-il nécessairement avoir beaucoup d’argent ? Malheureusement, l’argent fait partie intégrante des sports moteurs. Il est très difficile de débuter sans avoir les fonds nécessaires. Beaucoup de pilotes qui viennent du karting n’auraient jamais pu se lancer si leurs familles n’avaient pas d’argent. Si, pour commencer le skateboard 100 dollars suffisent, pour le karting c’est une toute autre histoire. Quels sont tes principaux sacrifices ? La concentration est déterminante pour un pilote. L’entraînement principal vise à être rapide, à soigner son temps de réaction. Je prends des cours de kickboxing pour apprendre à anticiper les réactions et à positionner mon corps de façon adéquate. Un pilote doit être DATE DE NAISSANCE : 21 novembre 1967 Si tu n’avais pas été pilote de Rallycross ? J’ai grandi en Californie où je faisais du skateboard, du snowboard et du mountain bike. Je vis aujourd’hui dans les montagnes de l’Utah. J’essaie de faire le plus de snowboard possible. Je ne serais sans doute pas passé pro, mais le snowboard aurait été ma priorité. C’est mon sport de glisse favori. En drift, quelle est ta figure favorite ? Au-delà d’une figure en particulier, je prends mon pied en conduisant ces voitures exceptionnelles. Elles sont tellement rapides et agressives. Le simple fait d’enchaîner les tours en dérapage autour d’un cône me procure un plaisir fou. LIEU DE NAISSANCE : Long Beach, Californie, U.S.A PALMARÈS : 3 x 2 ème au général du Rally America, 5 médailles aux X Games DISCIPLINE ACTUELLE : rallycross WRX / Gymkhana ÉQUIPE : Hoonigan Racing Division SPORT DE GLISSE FAVORI : le Snowboard VIDÉO BUZZ : Ken Block’s Gymkhana FIVE 87 807 840 vues 5 735 545 55 Miles #23 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.