Miles

Views
1 year ago

Miles #26 Spécial Zoute Grand Prix

  • Text
  • Presse
  • Zoute
  • Voiture
  • Prix
  • Concours
  • Chez
  • Rallye
  • Banque
  • Monde
  • Knokke
Miles #26 Spécial Zoute Grand Prix

Coaching Les mocassins

Coaching Les mocassins Weston sont produits par des artisans à Limoges depuis 1891. © Presse © Presse © Presse En 1932, J.M. Weston est l’une des premières maisons à s’installer sur les Champs-Elysées, avec Guerlain. Les mocassins 180 dits «Janson-de-Sailly», 575€ PIÈCE CULTE: LES WESTON Parce que vous saviez que J.M Weston était une entreprise française, vous ? Nicolas Mauclet En 1891, le bottier Édouard Blanchard décide de créer son entreprise à Limoges. En 1904, son fils Eugène s’envole aux States pour y apprendre les toutes dernières techniques de fabrication et c’est à Weston, dans le Massachusetts qu’il atterrit. Il y découvre le cousu Goodyear qui garantit une grande solidité et qui fera la renommée de ses modèles. En 1922, Eugène rencontre le jeune dandy Jean Viard et ensemble ils créent J.M Weston, dit « Weston » pour les intimes. La particularité de la marque ? Jusqu’à sept largeurs de pied et des demi-pointures pour un choix presque sur mesure En 1946, le mocassin « 180 » voit le jour, mais c’est dans les années 60 que Weston devient incontournable. Porté par les jeunes lycéens en vogue, le « 180 » devient célèbre et est rebaptisé « Janson-de-Sailly », du nom du lycée parisien emblématique de cette tendance. Porté sans chaussette, il s’accompagne d’un jeans, d’un pull ras de cou et de Ray-Ban : le style preppy français fait son apparition. Aujourd’hui, la marque tient toujours le haut du pavé, la manufacture de Limoges produit 100.000 paires par an et emploie 170 artisans, et aucun gentleman moderne n’ose s’aventurer dans la jungle urbaine sans sa paire de Weston. 18 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV. Miles #26

Coaching ON SE SAPE COMMENT POUR ALLER BOSSER ? Fini les tenues boring au bureau: on allie classicisme et originalité, streetwear et workwear, et on s’inspire des rappeurs ultra stylés pour faire bonne impression devant son patron ! Nicolas Mauclet Looké comme A$ap Rocky Au bureau, c’est envisageable ? Et comment ! Difficile de faire plus stylé que le rappeur américain en total look Dior, prenant la pose lors du dernier défilé Homme à Paris. La cravate, c’est ringard ? Non, si on la porte avec style. C’està-dire en évitant le premier degré et en l’imaginant comme un accessoire décalé. Le plus classique : on joue sur les motifs en choisissant des imprimés opposés dans des couleurs assorties. Le plus ouf: on choisit une cravate en soie dont la couleur est contrastée, un beau bordeaux par exemple. 1. Chemise en coton, Zara, 19,95€ 2. Cravate en soie et laine, Massimo Dutti, 49,95 € 3. Doudoune,Woolrich, 380 € 1 3 2 © Getty Image Barbe ou pas barbe ? Comme David, on joue la carte de la virilité avec une barbe de quelques jours bien taillée. La coupe de cheveux doit être impeccable pour un look négligé-soigné. Une doudoune pour aller bosser ? Oui, à condition de ne pas la choisir oversize. Pour éviter l’effet bonhomme Michelin, on opte pour un modèle avec des manches en laine, plus chic. À éviter absolument : la doudoune sans manche ! Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV. Miles #26 19