Miles

Views
6 months ago

Miles #31 Capturer le Temps

  • Text
  • Toute
  • Produpress
  • Copie
  • Strictement
  • Interdite
  • Consentement
  • Frazier
  • Monde
  • Faire
  • Jamais
Miles #31 Capturer le Temps

de vue technologique

de vue technologique mais aussi au niveau de la mobilité en général. Il n’y a pas qu’a travers les résolutions des problèmes liés au parc automobile qu’on va résoudre tous les maux de la planète, mais c’est un pas nécessaire pour cette industrie. Comme pilote, c’est aussi très enrichissant de participer à un projet qui vise à avoir un impact positif sur l’environnement. Ton passage dans la catégorie reine… Une frustration ou une grande fierté ? Je ne suis pas du genre à regarder en arrière. C’est surtout un plaisir énorme! Avec Jacky Ickx, Thierry Boutsen et Stoffel Vandoorne, on est 4 pilotes en Belgique à avoir participé à une saison complète en F1, c’est extraordinaire. C’est clair que ID EXPRESS Date de naissance : 27 décembre 1985 Lieu de naissance : Etterbeek, Belgique Discipline actuelle : Formule E Equipe: Mahindra Racing pour la saison 2018-2019 Palmarès : 2 victoires en ePrix. Il termine 4 e au championnat des pilotes de FE en 2014 et 5 e en 2015. 11.800 followers sur Instagram mon rêve, c’était d’être champion du monde mais je n’ai pas à avoir de regrets, je me suis toujours battu à 2000 %. Cela fait maintenant 4 ans que je suis dans ce championnat et je suis super heureux. Cela m’a ouvert d’autres perspectives et une certaine vision en dehors de la course automobile. Quand on est pilote en F1, c’est comme un cheval avec d’autre qui existe à côté. Quelle serait ta réponse à ceux qui disent qu’il faut avoir beaucoup d’argent pour devenir pilote automobile ? La réalité, au début, c’est qu’il faut avoir une famille qui puisse t’aider au niveau du karting. Malheureusement, c’est un sport comme ça mais il ne faut pas pour autant être riche. Mon père avait un garage et ma mère était institutrice en maternelle, je n’ai jamais vécu dans l’opulence, mais je n’ai jamais manqué de rien. Schumacher, Hamilton ou Neuville ne viennent pas d’une famille très aisée. La Formule E est arrivée à un bon moment dans ta carrière… J’ai enchaîné à 27 ans une saison comme pilote d’essai en F1 et une saison vierge. Cela m’a forcé à me remettre en question. La FE voyait le jour et prendre part à cette nouvelle aventure était une chance extraordinaire. 44 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

La pression en FE n’est pas la même qu’en F1, est-ce un championnat plus ludique ? C’était le cas lors la première année pour la première course, mais très vite l’envie de gagner a pris le dessus. Si les pilotes s’entendent très bien, nous restons des compétiteurs. En dehors de la course automobile, quelles sont tes autres passions ? J’aime voyager et découvrir de nouveaux endroits. C’est une passion que je partage avec ma copine. Nous avons voyagé dans 22 pays sur les 12 derniers mois! On a découvert le Laos, le Cambodge et une partie de la Patagonie à cheval. J’ai la chance que le championnat de FE soit organisé dans maximum pour visiter. « UN PILOTE EN F1, C’EST COMME UN CHEVAL AVEC DES ŒILLÈRES… » Ton partenariat avec HUGO BOSS ? C’est un super partenariat. J’aime être bien habillé et j’ai un certain style. Je ne suis pas spécialement business costardcravate, mais je tiens à être toujours présentable. On ne sait jamais sur qui on peut tomber… Le style casual chic ou smart casual d’HUGO BOSS me convient parfaitement. Ils organisent aussi de belles soirées, où j’ai notamment rencontré Francesco Totti. Ton repas favori ? Je suis un italien… Un plat de penne pommodoro basilic accompagné d’un verre de vin rouge avec beaucoup de corps. C’est d’ailleurs la seule recette que je maitrise parfaitement. Ton restaurant favori ? Le Senzanome à Bruxelles. Pour séduire ta copine… tu es plutôt tour en voiture pied au planché ou promenade main dans la main ? Pourquoi l’un empêcherait l’autre… Si tu n’avais pas été pilote automobile ? J’aurais peut-être été pilote d’avion. Pour conclure, que dois-tu à ton sport ? La discipline et la rigueur de travail. J’ai appris très jeune qu’il meilleurs résultats. Si les choses ne se passent pas comme prévu, je suis déçu un moment, mais dès le lendemain, je suis prêt à me battre pour avancer et ça je l’ai appris grâce au sport. PALMARÈS EN FORMULE 1 Pilote titulaire pour Marussia Virgin Racing en 2011 Pilote d’essai pour Lotus F1 Team en 2012 et 2013 Il participe au total à 20 Grand Prix, terminant la saison 24 e au classement mondial des pilotes en 2011 et 23 e en 2012. Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV. 45