Miles

Miles #34 - Mer du Nord On en Veut Encore !
Miles #34 - De Noordzee - Uitgesteld Afscheid!
Views
6 months ago

Miles #33 - Mission Apollo(n)

  • Text
  • Monde
  • Faire
  • Spatiale
  • Lune
  • Consentement
  • Interdite
  • Strictement
  • Copie
  • Produpress
  • Toute
Miles #33 - Mission Apollo(n)

PIÈCE CULTE LA

PIÈCE CULTE LA COMBINAISON SPATIALE Élément incontournable du workwear, la « combi » a fait son retour fracassant sur les podiums masculins. Mais la NASA n’a certainement pas attendu la tendance pour en faire l’élément essentiel de l’équipement spatial. Ah bon, comment ça ? Nicolas Mauclet Youri Gagarine, en Elon Musk combinaison « La combinaison spatiale, c’est plus que de simples vêtements portés dans l’espace. C’est en soi un petit vaisseau individuel qui protège des dangers extérieurs» peut-on lire sur le site de la NASA. C’est bon de le préciser, pour ceux qui s’imaginaient un catwalk lunaire avec un battle de voguing cosmique entre Buzz Aldrin et Neil Armstrong. Bref. Saviez-vous qu’une combinaison spatiale a trois fonctions de base : fournir de l’oxygène, évacuer le dioxyde de carbone et la vapeur d’eau, et assurer la protection thermique ? Ensuite s’ajoute le système de communication, la protection contre les rayons cosmiques et les micrométéorites, et l’absorbions des liquides, histoire de pouvoir s’abreuver. Il faut compter une autonomie de 5-6 heures, pas plus. On parle d’ailleurs d’EMU (unité mobile extra-véhiculaire) plutôt que de « combi ». Il en existe aussi une version intra-véhiculaire, plus souple et de couleur orange. La première combinaison spatiale utilisée dans l’histoire, la SK-1, a été mise au point par la firme russe NPP Zvezda en 1960. Elle a été conçue et développée en moins de six mois pour le cosmonaute Youri Gagarine, qui a effectué le premier vol dans l’espace le 12 avril 1961 à bord du Vostok 1. Si les Américains, les Russes et les Chinois sont les grands acteurs du développement d’équipement spatial, ils sont désormais concurrencés dans leurs recherches par les entreprises privées, à l’instar d’Elon Musk qui a dévoilé le prototype d’une toute nouvelle combinaison spatiale dans le cadre de son projet de tourisme spatial, SpaceX. Un vêtement très esthétique, léger, qui semble plutôt minimaliste si on le compare avec les combinaisons actuellement utilisées, même si le principal intéressé a affirmé qu’elle avait été testée en double pression sous vide. À voir. Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire de la mode dans l’espace… 34 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

DOSSIER L’ESA CONTRE-ATTAQUE Fondée en 1975, L’Agence spatiale européenne (ESA), intergouvernementale, coordonne les projets spatiaux menés conjointement par ses 22 États membres. Dernières missions, agriculture spatiale, course à la lune; voici un tour d’horizon des grands projets. Boris Rodesh Mieux comprendre la terre et son environnement spatial, le système solaire et l’univers, développer de satellites, des lanceurs ou encore des vols habités. Voilà, pour résumer, la mission initiale de l’ESA. Mais elle collabore aussi à des programmes spatiaux initiés par les autres agences spatiales internationales et qui profiteront à l’humanité toute entière. La troisième agence spatiale dans le monde en termes de budget, après la NASA et l’agence spatiale fédérale russe (ROSCOSMOS), est donc l’une des rares organisations mondiales actives dans tous les secteurs des activités spatiales, allant de l’exploration à la sauvegarde de l’environnement en passant par l’amélioration du savoir-faire technologique et de la compétitivité économique de notre continent. Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV. 35