Miles

Views
1 month ago

Miles #33 - Mission Apollo(n)

  • Text
  • Monde
  • Faire
  • Spatiale
  • Lune
  • Consentement
  • Interdite
  • Strictement
  • Copie
  • Produpress
  • Toute
Miles #33 - Mission Apollo(n)

WORK PARTAGER L’ESPACE

WORK PARTAGER L’ESPACE (DE TRAVAIL) Aux freelances en proie à l’isolement, aux entrepreneurs toujours entre deux rendez-vous ou aux porteurs de projets à la recherche d’une salle de réunion, les coworking offrent un espace de travail, mais également un lieu propice à la rencontre et au networking. Pierre Degreef Si l’appellation coworking a été employée pour la première fois en 1999 par l’Américain Bernie de Koven, le concept ne date pas d’hier. C’est en 1995, à Berlin, que le coworking prend forme à travers le « c-base », un environnement de travail ouvert créé par une communauté d’informaticiens. C’est en 2005, à San Francisco, que The Hat Factory, alias le premier espace de coworking digne de ce nom, voit le jour à l’initiative de Brad Neuberg. Le coworking fait timidement ses premiers pas en Belgique il y a 10 ans. Ces espaces de bureaux se démarquent alors des centres d’affaires classiques par l’utilisation en grande partie de bureaux et d’équipements partagés, au lieu de bureaux fermés et isolés. La grande nouveauté est la disparition de loyer à payer pour le partage de ces bureaux et son remplacement par un membership, un abonnement mensuel un peu comme dans un club de sport. Aujourd’hui, les espaces de coworking se multiplient et se diversifient en Belgique. Les simples espaces de travail partagés sont devenus de véritables lieux de vie où les coworkers se côtoient, échangent leurs expériences, allient leurs compétences et nouent de nouvelles collaborations ; le tout dans un cadre décoré avec goût et dont l’accueil ressemble bien souvent au lobby d’un hôtel 4 étoiles ! LE PLUS CHIC : FOSBURY & SONS Après son succès à Anvers, Fosbury & Sons ouvre son premier espace à Bruxelles, dans le légendaire bâtiment moderniste de l’architecte belgo-polonais Constantin Brodzki. L’espace est digne des plus grands magazines de déco, on rêverait s’y installer : mobilier des années 50 signé par les plus grands designers danois, plantes, tableaux; on aimerait y vivre… Les + : • La déco élégante et épurée qui éveille la créativité • Le parking, une nécessité dans le quartier • La cantine design et healthy tenue par Coffeelabs ! De 175 à 395 € par mois fosburyandsons.com 38 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

LE PLUS FRIENDLY : CHEZ EDMOND Ce co-working ouvert à Liège par Isabelle & Laurent a été pensé pour le plus grand confort de ses occupants et dans un esprit très familial. Dans cette belle maison de maître pleine de charme, on retrouve des espaces aux ambiances très différentes, où chacun trouvera le coin le plus inspirant pour travailler. Les + : • La belle bâtisse Art nouveau datant de 1913 • Chez Edmond se trouve à deux pas de la Gare des Guillemins sans être membre pour 3 € de l’heure De 200 à 300 € par mois chezedmond.be LE PLUS ARTY : SILVERSQUARE En créant son premier centre de coworking dans le secteur en Belgique et en Europe. Dix ans plus tard, la société belge gère 5 espaces de coworking en Belgique et ouvre à Bruxelles Silversquare Triomphe sur 5.000 m 2 , aménagés d’une main de maître par l’artiste multifacettes Bruxellois Lionel Jadot. Les + : • La déco colorée et unique • « Les Compagnons », la cantine healthy située au rez-de-chaussée • L’accessibilité en transports en commun De 285 € à 395 € par mois silversquare.eu LE PLUS COSY : AMPLA HOUSE Situé en plein cœur de la ville de Gand, ce co-working aux petits airs de musée offre à ses clients un service luxueux et exclusif, et un immense jardin pour prendre l’air en cas de surchauffe intellectuelle. Les + : • La vue sur le canal, ultra relaxante • La salle de sport mise à disposition des membres • Le local à vélo chauffé et sécurisé De 120 à 500 € par mois amplahouse.com Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV. 39