Miles

Miles #34 - Mer du Nord On en Veut Encore !
Miles #34 - De Noordzee - Uitgesteld Afscheid!
Views
1 year ago

Miles #28 Nouvelle Saison, On Sort!

  • Text
  • Toute
  • Produpress
  • Copie
  • Strictement
  • Interdite
  • Consentement
  • Marque
  • Voiture
  • Monde
  • Raidillon
Miles #28 Nouvelle Saison, On Sort!

DANS LA CUISINE DE

DANS LA CUISINE DE «MONSIEUR MAISON» Emmanuel Demuynck, le créateur belge qui récupère les tissus de maisons de luxe françaises et italiennes pour les réincarner en créations éthiques et Louise Apple Créateur de la marque Monsieur Maison, ce gantois qui voue une admiration sans borne à Yves Saint Laurent développe, chaque saison, une ligne exclusive de vêtements d’intérieur coupés dans des tissus vintage dénichés dans les archives de ses maisons de mode fétiches, Givenchy et Léonard, notamment. Avec style et sens de l’éthique, Emmanuel Demuynck crée chaque peignoir ou vêtement d’intérieur comme un hymne au cocooning. Bienvenue dans sa cuisine. www.monsieurmaison.be SA RECETTE DU DIMANCHE SOIR : LES CALAMARS COMME DANS LE SUD Les ingrédients : - Calamars frais - Tomates fraîches et concentrées - Olives noires dénoyautées - Ail, échalote, poivre et sel - Câpres, - Persil plat - Origan, thym et romarin frais - Huile d’olive - Riz basmati (marque Tilda) - Vermouth Noilly Prat PRÉPARATION : - Pour la sauce: faites revenir une échalote et de l’ail dans de l’huile d’olive, ajouter les tomates fraîches finement coupées, le concentré de tomate, les olives noires et les câpres. Assaisonnez ensuite le tout avec du poivre, du sel et un trait de Noilly Prat. Terminez en ajoutant l’origan, le thym et le romarin hachés, et laissez mijoter doucement pour obtenir une sauce lisse. - Découpez les calamars en rondelles et faites les frire dans l’huile d’olive. - Portez ensuite le riz basmati à ébullition. - Mélangez les calamars, la sauce tomate et le riz, et parsemez le tout avec du persil haché finement. - Servir aussitôt dans un plat profond avec un vin blanc frais. © Pablo Cepeda 62 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.

Icône du design LIFE JULES WABBES PLUS QUE JAMAIS On le dit contemporain, mais le design le plus désiré date du XX e siècle. On se l’arrache pour sa ligne indémodable et confortable, pour la frénésie qu’il suscite aussi. Au panthéon des designers belges d’hier plein d’avenir ? Jules Wabbes. Louise Apple Ce soir, la Maison de vente aux enchères Cornette de Saint Cyr à Bruxelles fait un carton avec sa vente « Arts Décoratifs du XX e siècle ». Au programme : des pièces authentiques de designers belges (notamment) dont le cote explose. Une des stars de l’évènement ? Jules Wabbes (1919-1974), dont les créations s’arrachent à prix d’or. L’engouement est si grand que, pour satisfaire la demande, de nombreux éditeurs de meubles passent leur temps à éplucher les archives à la recherche de pièces originales à rééditer... AU PASSÉ Le parcours de celui qui pensa la salle des coffres du siège bruxellois de la Société Générale de Banque – actuelle BNP Paribas Fortis, à un jet de pierre de la gare Centrale – est remarquable. Autodidacte, brocanteur dans l’âme, Jules Wabbes ouvre un magasin d’antiquités, s’adonnant dans le même temps à la rénovation d’abord, à la création de meubles ensuite. Il crée enfin un bureau d’étude d’architecture et de design, s’associant avec Émile Jacqmain. Travail qu’il livre tantôt aux particuliers, tantôt aux administrations et sociétés, en Belgique et à l’étranger (Sabena par exemple). Amoureux des belles matières, on lui doit des bureaux, tables, bibliothèques, lampes et sièges ultra-désirables, auxquels il faut ajouter les meubles qu’il fait faire sur mesure ou adapte pour les clients qui lui ont confié l’aménagement de leur intérieur. Aujourd’hui, il est sans conteste le représentant du design belge des années 60 et 70. AU FUTUR Pour rééditer ces icônes de design et en retrouver les droits, Marie Wabbes, la veuve de Jules Wabbes, a dû se battre... Les faux et éditeurs peu scrupuleux de préserver l’héritage laissé par le designer belge étant légion. Digne héritier du savoir-faire façon Wabbes: Général Décoration (GeDe), la société de manufacture et de distribution de luminaires et accessoires en métal lancée en 1969 par Jules Wabbes lui-même et relancée d’une main de maître par l’antiquaire et galeriste Vincent Colet avec le soutien et la collaboration étroite de Marie Ferran-Wabbes, historienne de l’art et fille du designer. Au programme du catalogue GeDe : une collection de suspensions et appliques lumineuses, porte-manteaux et accessoires en métal réédités dans les règles de l’art à partir des véritables dessins d’archive et fabriqués avec les mêmes techniques artisanales et le même soin que les pièces originales. Un must ! www.gede.be Vincent Colet +32 475 53 19 14 ou vincent@generaldecoration.com Marie Ferran-Wabbes ou marie@generaldecoration.com Presse Ce modèle d’applique signé Jules Wabbes et créé vers 1958 était principalement vendu en laiton doré et en l’aluminium anodisé argent ou doré. 63 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV.