Miles

Views
11 months ago

Miles #38 - AU TEMPS DU DEDANS

  • Text
  • Nouveau
  • Trois
  • Faire
  • Monde
  • Consentement
  • Interdite
  • Strictement
  • Produpress
  • Copie
  • Toute
Miles #38 - AU TEMPS DU DEDANS

STORY

STORY DUEL AU SOMMET : BOONEN / CANCELLARA Un regard illustré sur les plus belles rivalités de l’histoire du sport. Tom Boonen et Fabian Cancellara remportent à eux deux 13 victoires sur les deux monuments pavés, entre 2005 et 2014: le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Boris Rodesch, Illustration: A. Kool Au début du XXI e siècle, ces deux coureurs cyclistes sont onsidérés omme les rois des lassiques andriennes Tom Boonen est né en 1980, à Mol. Fabian Cancellara est né en 1981, à Wohlen bei Bern. Le premier, surnommé Tommeke ou Tornado Tom, est un routier-sprinter à la pointe de vitesse exceptionnelle. Parmi ses plus beaux succès, un titre de champion du monde sur route, le maillot vert au Tour de France et 6 étapes sur la Grande Boucle. Le coureur belge est aussi recordman ou co-recordman du nombre de vitoires sur les quatre lassiques amandes les lus restigieuses le our des Flandres, Paris-Roubaix, Gand–Wevelgem, et le Grand Prix E3. Le second, souvent appelé Spartacus ou Canci, est un spécialiste du contrela-montre. Le coureur suisse, d’origine sicilienne, est notamment double champion olympique et quadruple champion du monde de la discipline. Il compte aussi 8 étapes du Tour de France à son palmarès. Ses qualités de rouleur et de finisseur lui ermettent de simoser sur les monuments le our des landres, Paris-Roubaix et Milan-San Remo. Là où tout a commencé Tom Boonen découvre le vélo en grandissant avec un père cycliste professionnel. C’est en 1992 qu’il commence à rouler plus sérieusement, après avoir goûté à la victoire lors d’une course inter-école sur le circuit de Zolder. À l’âge de 16 ans, il est repéré par un ancien vainqueur de Paris-Roubaix, Dirk Demol, qui lui propose de rejoindre le club cycliste de Courtrai. L’adolescent présente de belles dispositions sur les classiques pavés. En 2001, il reçoit le Vélo de cristal du meilleur jeune cycliste belge de l’année. Fabian Cancellara est, lui, un jeune footballeur. À 13 ans, il découvre par hasard un vieux vélo dans le garage de ses parents. Il n’en fallait pas plus pour qu’il range définitivement ses ramons e qui savre tre une eellente déision, uisqu lge de ans, rofitant dun sique ors normes qui lui vaudra le surnom de Spartacus , il est saré doule amion du monde unior du contre-la-montre sur route. Boonen signe son premier contrat professionnel en 2002 avec l’équipe américaine US Postal Service, du directeur sportif Dirk Demol ; Cancellara passe pro, un an plus tôt, en rejoignant l’équipe italienne, Mapei. Chacun son rythme Le monde du cyclisme assiste avec stupéfaction à l’éclosion de Boonen sur les pavés de l’Enfer du nord, en 2002. Le néo-pro crève l’écran et se classe troisième dès sa première participation à Paris-Roubaix ; trois minutes derrière son modèle, le triple vainqueur, Johann Museeuw, qui voit en lui son futur successeur. Si il faut attendre 2004 pour assister à ses deux premiers succès sur des classiques printanières (Gand-Wevelgem et le Grand Prix E3) ; l’année suivante, le nouveau membre de l’équipe belge Quick Step est l’auteur d’une saison démentielle rs avoir onfirmé sont titre au rand Pri , il remorte ses deu remiers monuments, réalisant, du mme ou, le restigieu doulé our des Flandres/Paris Roubaix. 40 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV

À l’âge de 24 ans, Tommeke est une légende ! Boonen restera fidle léquie de Patri eevere reonnu our sa soi de lassiques , durant toute sa arrire e son té, anellara ange lusieurs ois de ormation, our finalement sinstaller en 2011 chez Léopard-Trek. Malgré ce manque de stabilité en début de carrière, Spartacus safirme, vite, omme étant le meilleur rouleur du monde. Il enchaine les victoires sur les épreuves du contre-la-montre : le prologue du Tour de France, le championnat du monde, les championnats de Suisse, et les Jeux olympiques... Mais il a plus de mal à s’ériger comme un patron sur les Flandriennes. n , quand il te son remier titre Parisou baix, son éternel rival a déjà glané sept victoires sur ces classiques printanières. Des ombres au tableau Nos deux protagonistes ont largement dominé le Ronde et La Reine des classiques, mais paradoxalement, ils n’ont partagé le podium qu’à trois reprises. Une première fois en 2006, à Paris-Roubaix, où le coureur helvète a donné une leçon au champion du monde en titre sur route. Les spécialistes se souviennent du coup de théâtre qui avait permis à Cancellara de s’envoler vers son premier succès dans un monument: le maillot arc-en-ciel et ses oursuivants étant loqués ilomtres de larrivée devant un as sage à niveau. Vient ensuite l’édition 2008 de Paris-Roubaix. Tornado Tom prend sa revanche au bout d’une jolie bataille ; plus véloce, il devance Canci et Alessandro Ballan, dans un sprint prestigieux. Au-delà du sport, entre 2007 et 2009, celui que la presse anglaise nomme parfois le «David Beckham belge» est plusieurs fois testé positif à la cocaïne ors ométition uune santion sortive nest révue il sera uste ri vé du our de rane mais la star, attaante, avoue traverser une période compliquée. Il n’en faut pas plus pour que les mauvaises langues évoquent une ossile fin de arrire Et pourtant, en 2010, les deux coureurs partagent à nouveau le podium dans une édition du Tour des Flandres que personne n’a oubliée. Et certainement pas le champion de Belgique, qui a pris un vrai coup de massue sur la tte Sartaus, suruissant dans le mur de rammont, le laisse litté ralement sur place. Assis sur sa selle, l’aisance avec laquelle le champion de Suisse séae moins de 5 m de larrivée our enlever son remier Ronde, éveille les premiers soupçons de dopage mécanique. Une énième polémique dont le monde du cyclisme se serait bien passé. N’en déplaise au ans de vélo etou du oureur andrien, sera el et ien lannée de Cancellara. Huit jours plus tard, au terme d’une échappée en solitaire de 48km, il décroche son deuxième Paris-Roubaix. Il rejoint ainsi le cercle très fermé des coureurs à avoir réalisé le fameux doublé sur une saison. est euttre e dont avait esoin ommee our revenir lus ort en et ontredire tous eu qui lavaient enterré tro tt egoné lo, il sad uge son quatrime Parisouai égalant le reord du elge oger e laemin , ars 5 m déaée en solitaire ans, Boonen semle aussi ort quen 5 l simose sur les quatre lus elles lassiques an driennes et devient le premier coureur de l’histoire à réaliser deux fois le doublé sur les deux monuments pavés. Une énorme performance, égalée 12 mois plus tard par son plus grand rival. Cancellara récupèrant sa couronne au Ronde, avant de célébrer sa troisième victoire sur le vélodrôme de Roubaix. Le compteur de Tom Boonen restera bloqué à sept victoires dans les deux monuments pavés, tandis que Fabian Cancellara remportera, en 2014, un sixième succès en signant son troisième Tour des Flandres. Si leurs duels ont marqué l’histoire du cyclisme, ils laissent un léger goût amer ; on les a trop eu vus, au mme moment, au sommet de leur orme 41 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV