Miles

Views
4 months ago

Miles #39 - S'INSPIRER POUR SE REINVENTER

Miles #39 - S'INSPIRER POUR SE REINVENTER

DIOR MAKE-UP HOMME,

DIOR MAKE-UP HOMME, POUR TOUS, POUR CHACUN Les cosmétiques masculins sont depuis longtemps entrés dans les mœurs et les salles de bain. ésormais, our unier un teint un eu brouillé ar tro écrans et eu e ners en terrasse, pour estomper des cernes et illuminer le visage, souligner le regard et marquer le sourire, Dior ae ore au hommes une routine e soins séciques our araire le teint, structurer les sourcils, hydrater les lèvres avec des baumes discrets, et dompter la coiffure. Naturel, et captivant. Dior.com 24 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV

ÉGÉRIE JAMIE DORNAN EGÉRIE AU SULFUREUX PARFUM CINÉMATOGRAPHIQUE L’acteur nord-irlandais prête son charisme sensuel à la campagne de la nouvelle THE SCENT Pure Accord For Him. Avec humour et pour Boss, le beau gosse n’hésite pas à ajouter dans ses interviews quelques notes décalées, en plus des notes épicées de ce nouvel opus aux accents de gingembre et au cœur de Maninka exotique, extatique. Elisabeth Clauss Quel est le premier parfum qui vous revient en mémoire ? « Je pense que c’est le parfum du sang. En fait, c’est lié à mon tout premier souvenir d’enfance. J’avais trois ans, et je m’étais blessé à la tête. De fait, c’est également le premier goût dont je me souvienne. Mais ça n’est sans doute pas ça qu’on veut entendre. Disons que j’ai parfois des goûts étonnants en parfum ! » (rires) Quel est votre critère principal dans le choix d’un parfum ? « Quand c’est un cadeau pour ma femme, ça vient parfois d’un article qu’elle a lu et dont elle m’a parlé. Si elle en a envie, je le lui offre. De mon côté, j’ai de la chance avec Boss, parce que THE SCENT Pure Accord For Him est un parfum léger qui n’est pas saisonnier, et qui me rappelle les odeurs de la plage. Il convient à toutes les occasions. Je porte souvent du parfum, j’aime prendre soin de moi. Que ce soit pour jouer au golf, ou pour aller chercher mes filles à l’école ». Quelles sont les senteurs qui ont été importantes dans votre histoire et qui comptent toujours aujourd’hui ? « J’ai en mémoire les parfums de différentes époques. Quand j’étais enfant, en Irlande, je faisais beaucoup de sport. L’odeur de l’herbe coupée, qui sent pareil où que l’on se trouve dans le monde, m’évoque l’idée de la maison. Et, bien sûr, le parfum de la mer, qui traverse le temps ». Est-ce que l’odorat est un sens fondamental pour votre mémoire ? « Oui, c’est très important. Le parfum est lié aux gens, à mes amis à l’école, à mes petites amies. Ça me reconnecte à des lieux, à des époques ». Comment définiriez-vous la beauté ? « C’est une question très personnelle, qui se prête à de nombreuses interprétations. Mais je dirais que c’est ce qui touche le regard, l’âme, et qui évolue en fonction du vécu ». Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV 25