Miles

Views
4 months ago

Miles #39 - S'INSPIRER POUR SE REINVENTER

Miles #39 - S'INSPIRER POUR SE REINVENTER

guerre, nous avons mis

guerre, nous avons mis en place un service de qualité dédié aux voitures de collection britanniques et italiennes des années 60 et 70, entre autres. Actuellement, nous travaillons avec deux équipes, l’une spécialisée dans les ancêtres d’avant-guerre, l’autre dans les oldtimers d’aprèsguerre. » « LMB dispose de véritables spécialistes dans chaque domaine : révisions complètes de moteur, carburation et allumage, freins, boîtes de vitesse, suspension, électricité, etc. Mes collaborateurs sont fascinés par la mécanique. D’ailleurs, c’est la première question que je pose lors d’un entretien d’embauche : plus jeune, aimiez-vous bricoler sur des motos ou des tondeuses à ga- on ien souent, cette assion sare beaucoup plus importante qu’un diplôme technique. Malheureusement, trouver des travailleurs adéquats devient de plus en plus difficile. Les jeunes diplômés en mécanique auto n’apprennent plus à travailler sur des ancêtres. Nous aurions bien besoin d’une bonne formation en mécanique des automobiles anciennes. » Un avenir radieux Selon Ronald Albers, les voitures de collection ont encore de belles années devant elles. « Ces derniers temps, beaucoup de gens ont investi dans un ancêtre, avant tout pour le plaisir. Je pense Votre voiture de collection au banc d’essai que cela devrait se poursuivre quelque temps encore. Comme tout le monde, nous espérons que la pandémie ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir, afin que nous puissions tous profiter pleinement de nos voitures anciennes. Par contre, je pense personnellement que nous devrions trouver de meilleurs accords pour l’inspection automobile. Pas sur le plan de la sécurité, évidemment. Cet aspect est non négociable. Dans d’autres domaines, en revanche, les normes des véhicules modernes sont parfois appliquées aujourd’hui. Or, bien souvent, celles-ci sont tout simplement irréalistes pour les oldtimers. » Lors des restaurations effectuées pour ses clients, LMB prévoit parfois de petites adaptations pour augmenter le confort et la sécurité. « ant que cela ne se oit as lil nu il s’agit de pneus de qualité supérieure, de l’allumage électronique, de la direction assistée ou de meilleurs freins, par exemple. Ces adaptations se font toujours avec l’accord du client. La communication est primordiale dans le cadre d’une restauration. D’ailleurs, nous invitons volontiers nos clients à nous rendre régulièrement visite sur rendez-vous afin de constater de visu l’avancement des travaux effectués sur leur véhicule. Pour nous, l’originalité est très importante même si, en fin de compte, c’est le souhait du client qui prime. » Plus d’infos sur www.lmbracing.be Spécialement pour les lecteurs de Miles, LMB offre cinq tests gratuits à l’occasion desquels votre voiture de collection sera mise au banc d’essai. « Ce test sert à mesurer la puissance », explique Ronald Albers, gérant. « Les résultats nous permettent de repérer les éventuelles interruptions dans la courbe de puissance et d’évaluer la santé du moteur. Le client décide lui-même du régime auquel il souhaite faire tester son moteur. Nous utilisons également le banc d’essai pour permettre à des moteurs fraîchement révisés de parcourir leurs premiers kilomètres. Mais le test s’avère aussi très pratique lorsque, par exemple, un bruit fait son apparition à 60 km/h. Nous pouvons examiner le problème sur le banc d’essai, dans des conditions de sécurité optimales. » Pour participer au concours: envoyez un courriel à teamevent@produpress.bex. 48 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV

DUO MINI ELECTRIC MOSAERT EDITION : UN RELOOKING DURABLE ET TRÈS DÉSIRABLE POUR L’ICONIQUE VOITURE Quand le constructeur automobile s’allie à l’esprit créatif du label belge pour une voiture customisée et une collection capsule, la fashion police peut dormir sur ses deux oreilles. Plein phare sur une collaboration électrique et écoresponsable, sans sortie de route. D’un côté, MINI, le constructeur automobile so british et son véhicule au design emblématique, traversant les époques depuis 1959. De l’autre, mosaert (anagramme de Stromae), le label créatif belge fondé 50 ans plus tard à Bruxelles à l’occasion du remier album u chanteur. e lien a sortie en 2020 d’un modèle MINI 100% électrique, occasion pour la marque de repenser ses partenariats dans une démarche écoresponsable. C’est alors la ligne de départ d’une étroite collaboration mêlant tôle, tissu et poésie. Une collaboration sans accroc Si à première vue ce partenariat peut étonner, il a tout de suite sonné comme une éience our les eu arties. «orsque nous aisons équie avec une autre marque, il est très important pour nous de partager les mmes aleurs ainsi quune ision commune, elique ainsi aul an aer tromae. «est une marque iconique aec un héritae riche, et le lancement d’un modèle électrique collait avec notre démarche écores- onsable ajoute oralie arbier, stliste u collecti. Une MINI Electric dandy chic L’indémodable et reconnaissable MINI se caractérise par sa simplicité : une teinte monochrome pour le corps et des variantes pour le toit. Une toile vierge idéale pour le génie créatif du collectif belge. Connu pour ses conceptions colorées, pop, légères et graphiques, mosaert vient apporter une touche mode la oiture rce tist an qui se éloie ans un moti tartan, clin il à l’influence british. D’après Alexandre Cuvelier, Product Manager MINI Belux, «cette touche mosaert a un imact trs ort et renorce araitement le esin e notre mole lectric, cest la inition la lus eclusie e la amme. Prendre la route plutôt que monter sur un podium Ce motif tartan se décline selon une palette de couleurs classique, qui trouvera facilement sa place sur nos routes : le vert British Racing Green et le jaune neretic ello u loo électrique e . «n ne oulait as une oiture itsch, her charée, iicile assumer au quotiien récise uc an aer, irecteur artistique che mosaert. isonible en eemlaires euis le aril, ce bijou éléance et e o culture era se tourner toutes les têtes et chanter tous les klaxons. La bonne ligne de conduite Bien sûr, la collaboration n’allait pas s’arrêter là. Une capsule de prêt-à-porter exclusive complète le lancement de la MINI Electric mosaert Edition. Fidèles à l’esprit du label, les 18 pièces sont unisexes, fabriquées en Europe, à partir e matires recclées etou bioloiques, et isonibles en quantité limitée sur l’e-shop de mosaert. Côté graphique, on retrouve le fameux motif tartan, et d’autres allusions à l’univers du label comme le fameux nuage et les couleurs pastels. Cet univers créatif singulier a d’ailleurs été développé tout autour u rojet, mme ans sa communication iéo et isuels e campagne aériens, sur le thème de la lévitation, comme une ode à la lé- reté, smbole e lemreinte carbone minimale de la voiture électrique et des vêtements. «nsemble, on aimerait éhiculer un message positif et de changement, insuffler un potentiel questionnement, chacun à son échelle, sur l’impact de nos actions et de nos modes de vie, de consommation sur lenironnement, soutient uc an aver. La parfaite occasion pour assortir son look, sa voiture et ses idéaux. Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV 49