Miles

Views
3 months ago

Miles #44 - JONAS GERCKENS - UN EQUIPAGE A LUI SEUL

  • Text
  • Monde
  • Montres
  • Montre
  • Marque
  • Consentement
  • Interdite
  • Strictement
  • Copie
  • Produpress
  • Toute
Miles #44 - JONAS GERCKENS - UN EQUIPAGE A LUI SEUL

1 Par exemple ? Évitez

1 Par exemple ? Évitez le pigeon ou le bœuf avec un champagne jeune et sec : ces ingrédients font du tort au pinot noir. En revanche, ils s’accordent parfaitement avec un champagne rosé, tout comme les fruits rouges. Prévoyez des mets salés. Par exemple, les huîtres, le caviar, le jambon et certains fromages. Le sel est le grand absent dans la composition du champagne. C’est pour cela qu’il révèle l’effervescence, les saveurs, les arômes. Saisissez un filet de bar sans sel et accompagnez-le de champagne : vous verrez que le résultat n’a rien d’exceptionnel. Puis, ajoutez une pincée de sel sur le poisson et reprenez une gorgée de champagne. Explosion de saveurs garantie ! 1. Entretien avec Marco Fadiga. 2.La pyramide de champagne, un rituel de fête qui porte la signature de Moët & Chandon. que dans la saveur. Dans d’autres cas, le contraste peut être un élément piquant. Ou un ingrédient froid dans une recette chaude. Ou inversement. Vu la délicatesse du champagne, les saveurs piquantes sont sans doute à proscrire. Tout dépend. Ce qui compte, c’est l’équilibre des épices. Les anciens vintages peuvent être associés à des aromates plus relevés. Pour les jeunes, en revanche, mieux vaut privilégier les notes moins piquantes. Les champagnes plus vieux se marient à merveille avec le safran ou la cannelle. Encore une fois, cela dépend chaque année des spécificités du vintage. En fait, on ne peut s’exprimer qu’en des termes généraux pour les accords entre mets et champagne. Toutefois, il existe quelques principes universels. Les accords mets et champagne sont-ils vraiment si délicats ? Oui, ils sont très délicats. Dès lors, privilégiez la simplicité. Le champagne a horreur des mets complexes. Vous devez comprendre que la perfection est déjà présente et qu’elle se trouve dans le verre. Le plat doit engager le dialogue avec cette perfection, il doit la servir. Alors, évitez les combinaisons acrobatiques. Oubliez les mélanges d’aubergine et de carottes, par exemple. Accordez de l’attention aux textures. Et harmonisez les couleurs avec la robe du champagne. Vous ne porteriez pas de cravate orange sur une chemise violette. Les ingrédients blancs conviennent toujours. La volaille, le poisson blanc, les légumes verts comme la courgette, le concombre et l’avocat, la pomme verte, etc. Quel faux pas serait vraiment impardonnable ? Servir du champagne avec des pâtisseries : c’est abominable et pourtant, ça se voit partout. C’est vraiment à bannir. Le sucre est l’ennemi numéro 1 du champagne. Le gâteau avec du champagne, c’est une catastrophe culinaire. n www.moet.com LA DOUCHE AU CHAMPAGNE Moët & Chandon existe depuis 1746. La marque possède ses propres codes pour le culte de la fête. Par exemple, elle a l’habitude de sabrer le champagne, une tradition introduite par les officiers de Napoléon, un ami de la maison. Citons également la pyramide de champagne, une construction faite à partir de coupes de champagne. « La douche au champagne sur les podiums de F1 nous vient également de Moët & Chandon », raconte Lena Perrein, Heritage Manager. « Le Championnat du monde de formule 1 voit le jour en 1950. À l’époque, le Grand Prix automobile de France se dispute à Reims, sponsorisé par deux amateurs locaux de courses automobiles : Paul Chandon-Moët et son cousin, le comte Chandon de Briailles. Fangio remporte la course et se voit offrir un jéroboam de champagne qu’il ramène chez lui. Les années suivantes, les vainqueurs continuent de déguster leur champagne chez eux, en toute intimité. Jusqu’en 1966, lorsque Jo Siffert remporte les 24 Heures du Mans et ouvre sa bouteille sur le podium. Sous la pression, le bouchon saute et le champagne arrose le public. Au départ, c’était un accident. Pourtant, le rituel s’est perpétué volontairement jusqu’à aujourd’hui. » 2 44 Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV

MODE ÉLÉGANT SOUS LA CEINTURE Les entrepreneurs qui ont créé le produit de leurs rêves parce qu’ils ne les trouvaient pas dans le commerce sont plutôt rares, même si beaucoup s’en revendiquent. Les détails des shorts, pantalons et tops de Mr Marvis rendent la revendication des boss de la marque plus que crédible. Rencontre avec l’un d’eux à Amsterdam, David Sipkens. Serge Vanmaercke On voit leurs pubs partout et après des débuts exclusivement online en 2016, Mr Marvis a ouvert des boutiques dans les très huppées PC Hooftstraat à Amsterdam et Schuttershofstraat à Anvers. « Nous offrons le même type de qualité que les marques présentes dans ces rues, mais nos prix sont plus intéressants », observe David Sipkens. Le crédo de départ des fondateurs – outre Sipkens, il y a Steven Vrendenbarg et Aafke Tuin – a été un modèle unique, versatile, pratique et confortable proposé en une variété de couleurs et tissus, ainsi qu’une chaîne de production la plus écoresponsable possible, du champ de coton au consommateur final. Porter Mr Marvis, c’est donc affirmer son souci de l’apparence, du confort et de la durabilité. Pour parler de leurs vision, passion et projets, les jeunes patrons fondateurs vous accueillent à bras ouverts. C’est David Sipkens qui répondra à nos questions pendant que le cofondateurs Steven Vrendenbarg et la directrice artistique Aafke Tuin s’occupent activement d’un shooting photo, outil de communication toujours très soigné ici. Du court au long Miles – Pourquoi avoir lancé une marque de shorts alors que le marché en propose en masse chaque été ? David Sipkens – L’idée de départ vient de Steven qui, chaque été, avait du mal à trouver un short qui lui convenait. Et quand il lui arrivait d’en trouver un, l’année suivante la marque en avait déjà changé la coupe, des détails ou l’avait tout simplement fait disparaître de sa collection. Nous avons donc décidé de créer un genre de « polo Lacoste » des shorts. En coton stretch avec une coupe qui ne varierait pas et qui serait disponible de saison en saison et d’année en année. Puis, nous avons ajouté des shorts de bain. Le tout dans des tailles et des couleurs différentes, auxquelles nous avons décidé d’ajouter ensuite des tissus différents – piqué et lin, notamment –, sans toucher à la coupe ni aux détails. M - Quels étaient ces détails ? DS - Une ceinture en partie élastique pour s’ajuster à un maximum de tailles, une poche cachée pourvue d’une fermeture éclair pour y glisser de la monnaie ou un smartphone qui tombent facilement des poches, et une fermeture rapide et pratique du pantalon à la taille. The Cords, la nouvelle ligne de pantalons en velours de Mr Marvis. Toute copie non autorisée est strictement interdite sans le consentement écrit préalable de Produpress SA/NV 45